top of page

 

Hors les murs 

Du 12 au 21 janvier 2023 la Galerie COUTAZ présente un Récit

au 2 rue de l'hopital Saint Louis 75010, à la Fisheye Gallery.

Récit: Les chemins de la mémoire

 

Le voyage et la mémoire sont deux notions intimement liées, que ce soit une exploration, une migration ou un simple loisir, le voyage est un socle essentiel pour l’élaboration d’une mémoire commune.

 

Comprendre et appréhender le vécu d’un individu ou d’une communauté nécessite de retracer les influences et les échanges

qui ont été déterminant pour ce(s) dernier(s).

 

La mémoire a un rôle essentiel de transmission intergénérationnelle. Cette dimension fondamentale nous permet de comprendre ses dérives, ses distorsions, ses lacunes autant que ses productions poétiques, ses mystérieuses et fascinantes relations.

 

Adrien Van Melle et Emma Derieux-Billaud ont travaillé à retracer leur chemin vers une mémoire romancée et stylisée.

Adrien van Melle 

De Paris à Rome

 

"De Paris à Rome" fait suite à l’exposition personnelle d’Adrien van Melle "Un Voyage", qui a eu lieu au Musée national Jean-Jacques Henner, à Paris, d’octobre 2020 à août 2021.

 

D’abord une narration, une fiction qui prend la forme d’un roman, elle pose un cadre, enrichit et densifie la production des oeuvres.

 

Ensuite, une quarantaine d’oeuvres dont la partie photographique — prise sur la route entre Paris et Rome où l’artiste a fait une résidence à la Villa Médicis pour poursuivre son travail — est montrée ici.

 

« — a disparu. — devient le sujet d’une enquête menée par un jeune artiste, Gabriel. »

 

Les images présentées, à la frontière entre témoignages et objets narratifs accompagnent et poursuivent la toile de fond qu’est le livre.

 

Différents formats et techniques photographiques sont utilisés par l’artiste comme autant de manières de donner une portée narrative et fictionnelle à la réalité.

 

L'oeuvre "Deux images de niches" à été acquise par le Musée national Jean-Jacques Henner.

Emma Derieux-Billaud

 Petit Monde

 

"Petit Monde " est un corpus d'images présenté à l'École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, à l’automne 2022.

Emma Derieux-Billaud, artiste photographe, a présenté cet ensemble d’images dans le cadre de l'exposition de sa dernière année étude.

 

 

Un lit d’enfant. Une chambre. L'intérieur d'une maison.

Autant d’éléments qui, dans les maisons de poupées du « Petit Monde »

d’Emma Derieux-Billaud, créent un décor propice vers le chemin de la mémoire.

 

La maison de poupée est un lieu où notre imagination prend vie 

tout en restant enfermée. Sans prendre forme elle demeure présente et peut tomber dans l'oubli.

 

La conception des décors de notre enfance peut à la fois disparaître ou réapparaître selon nos vies présentes.

 

Les maisons de poupées d'Emma Derieux -Billaud sont là pour retracer ce chemin vers l'enfance.

 

Ici Maya et Julia déambulent dans leur mémoire.

 

Les maisons de poupées datent de l'époque soviétique et ont été mises à la disposition de la photographe par le Muzeum Domkow Lalek Gier i Zabawek de Varsovie.

Les photographies ont été conçues entre Paris et Varsovie.

bottom of page